Accueil du site > Actualités > Picto jette l’éponge du développement argentique

Picto jette l’éponge du développement argentique

dimanche 19 juin 2011

Partager l'article avec  

Picto, un des plus grands labos pro vient d’annoncer qu’il jette l’éponge du développement argentique. Fin juillet, il n’assurera plus le développement des films E6, C41 et N&B.
C’est l’Atelier Publimod qui prendra le relais, en espérant que la concentration des commandes permettra un volume suffisant pour maintenir des prestations de qualité professionnelle.

Le numérique a, comme pour de nombreux autres secteurs, déstabilisé le marché des prestations photographique professionnelles.

Voir en ligne : L’article de Photofloue.net

2 Messages de forum

  • Picto jette l’éponge du développement argentique 2 juillet 2011 15:33, par michel_picto

    Bonjour à tous,

    Je me permets de vous donner ci-dessous le communiqué complet de Philippe Gassmann DG de Picto afin de pouvoir relativiser.

    Michel Vaissaud - P81
    Directeur de Production

    PICTO accélère sa mutation numérique

    Picto, leader du tirage photographique professionnel en France, développe, depuis plus de 5 ans, des solutions innovantes, en ligne et hors ligne, qui accompagnent l’évolution rapide des métiers et des technologies de la photographie.

    Dernière innovation en date : le "négatif numérique". A partir d’un fichier numérique, nous imprimons un négatif sur un support translucide avec la technologie jet d’encre Piezo Charbon. Ce "négatif numérique" permet alors aux photographes de faire des tirages argentiques traditionnels par contact.

    Picto a toujours été l’accompagnateur des photographes, avec le N&B à son lancement, avec la Couleur par la suite, puis avec le Numérique depuis 25 ans.

    Avec sa plateforme Picto Online, Picto offre toute sa qualité et son exigence de grand laboratoire professionnel au bout du clic.

    Picto est le seul acteur en Europe à proposer autant de prestations et de supports en ligne, dont le RC Couleur argentique, le RC et baryté N&B argentique, le Haute Reflexion, le Metallic, le Duratrans, ainsi que les impressions Piezo Charbon sur papier Fine Art, les impressions UV sur supports rigides, les impressions Latex sur supports souples.

    En parallèle de ce virage numérique indispensable, Picto arrêtera le développement de films (procédés E6, C41, N&B) à la fin du mois de juillet, une activité historique lancée par le fondateur Pierre Gassmann en 1950.

    Pour répondre aux demandes de photographes fidèles à cette prestation, Picto a décidé de les rediriger vers l’équipe de Publimod, dont la réputation n’est plus à faire dans ce domaine.

    Atelier Publimod
    26 rue de Sévigné
    75004 Paris
    Tel : 01 42 71 65 10
    Contact : Brigitte Bourdon ou Jean-louis Cagnin

    Bien évidemment, les prestations de numérisation de film et de tirage à l’agrandisseur (Frédéric Jourda et Payram) se poursuivent.

    Toujours au service des photographes les plus exigeants et toujours à la pointe des nouvelles technologies, Picto travaille sur plusieurs nouveaux projets et prestations qui seront présentés au Salon de la Photo qui se tiendra Porte de Versailles du 6 au 10 octobre 2011.

    Philippe Gassmann
    Directeur général

    • Picto jette l’éponge du développement argentique 3 juillet 2011 19:37, par PITRE

      Bonsoir,

      Je vous remercie pour cette mise au point qui permettra à chacun d’avoir connaissance de l’investissement de PICTO dans les nouvelles technologies et dans l’avenir.

      Benoît Pitre C88