Accueil du site > Actualités > Installations sonores et visuelles des élèves de la section Son

Installations sonores et visuelles des élèves de la section Son

mardi 24 juin 2008

Partager l'article avec  

Mardi 24 juin 2008 (17h) – Installations sonores et visuelles des élèves de la section Son de l’Ecole nationale supérieure Louis-Lumière à la Ferme du Buisson

 Nous vous invitons à découvrir :

  •  « l’arbre d’aristid » (Thibault Lefranc), un projet réalisé dans le cadre d’un mémoire de fin d’études de l’ENS Louis Lumière sous la direction de Thierry Coduys
  • « sous l’ ô ! » et « le son des rêves » (Antoine Bertin et Simon Cacheux, d’après une idée d’Antoine Bertin).

 
sous l’ ô !
Connaissez-vous l’arbre Ô !?!
Le Ô est un arbre surprenant qui pousse dans ces régions abritées du vent, où des pluies diluviennes laissent place à plusieurs mois de sécheresse totale, le Ô a su s’adapter.
A la saison humide, l’arbre se gorge complètement d’eau depuis les racines jusqu’à la cime.
Le Ô est un arbre généreux qui entend lorsqu’un animal en quête d’un point d’eau passe à côté de lui et qu’il gémit de soif. L’arbre déverse une pluie rafraîchissante de toutes ses feuilles. Mais le Ô est un arbre un peu sourd alors il faut crier fort !!!
Venez profiter de la douce pluie du premier Ô importé en région parisienne !!!

Une idée d’Antoine Bertin
Réalisation d’Antoine Bertin et Simon Cacheux
Électronique : Simon Cacheux

 
le son des rêves
Allongez-vous dans l’herbe et soyez à l’écoute des bruits de la terre…
Plutôt grave ? Plutôt aigu ? Des cigales ? Des pinsons ? des koalas ? des hippocampes ? En France ? En Inde ? Au Japon ? Au Pôle Nord ? Où suis-je ? Suis-je en train de rêver ? Qu’ai-je entendu ?
Voici les questions à se poser, en s’allongeant, mais surtout en se réveillant d’une sieste dans ce carré d’herbe si particulier.

Une idée d’Antoine Bertin
Réalisation d’Antoine Bertin et Simon Cacheux


l’arbre d’aristid
Aristid Lindenmayer (1926-1989) : biologiste Hongrois principalement connu pour avoir inventé en 1968 une écriture algorithmique, appelée L-system, permettant de simuler le développement cellulaire de plantes ou de bactéries. Il travaillait au centre de recherche de l’Université d’Utrecht.
Les L-systems constituent une tentative fascinante de description de la nature par des formules mathématiques.
Cette installation sonore génétique et proliférante propose de détourner les L-systems de leur utilisation première et de les appliquer au son, afin qu’il se développe lui aussi comme le fait un arbre ou une plante.
L’utilisateur est invité à générer le L-system avec le son de sa voix et à interagir avec l’installation.
Ce travail est réalisé en hommage à Aristid Lindenmayer, et se veut comme une réflexion sur le visuel et le sonore, l’ordre et le chaos, le sensible et le calcul.

Installation réalisée dans le cadre d’un mémoire de fin d’études de l’ENS Louis Lumière.
Réalisation : Thibault Lefranc
Direction : Thierry Coduys


Cette manifestation est soutenue par la Ferme du Buisson - Scène Nationale de Marne-la-Vallée.

Elle s’inscrit dans le cadre du partenariat  mené depuis plusieurs années entre la Ferme du Buisson - Scène Nationale de Marne-la-Vallée et l’ENS Louis-Lumière.

 

Comment venir :
Allée de la Ferme, Noisiel 77 448 Marne-la-Vallée cedex .

- EN RER
RER A direct, direction Chessy Marne-la-Vallée, station Noisiel, puis fléchage (5 min à pied).

- EN VOITURE
Porte de Bercy, autoroute A4, direction Marne-la-Vallée,sortie Noisiel-Torcy, puis Noisiel-Luzard, puis fléchage.

 

Ecole nationale supérieure Louis-Lumière
Méhdi Aït-Kacimi
Responsable Communication et Développement
7, allée du Promontoire
93161 Noisy-le-Grand Cédex
01 48 15 02 09 - 06 78 76 15 52