Accueil du site > Technique > Mémoires > Mémoires 2005 > Photo 2005 > Intervention dans le paysage photographique. Analyse d’une pratique (...)

Mémoire

Intervention dans le paysage photographique. Analyse d’une pratique singulière

Mémoire d’Antoine Barret - Directeurs de mémoire : Rolan Ménégon et Bernard de la Derrière

lundi 23 mai 2011

Partager l'article avec  

A l’intersection entre Land Art et photographie du paysage, l’acte d’intervention dans le paysage photographié réuni un ensemble complexe de pratiques personnelles. Mais au delà des spécificités individuelles, l’acte d’intervention pose globalement un certain nombre de questions et marque une rupture avec les approches contemplatives traditionnelles.

Du point de vue du spectateur de l’image, le rapport avec le paysage est bouleversé, l’image incite à la reconstruction de l’instant qui l’a vu naître et dont elle a gardé l’empreinte. Mais en dehors de cette valeur indicielle, l’intervention est aussi un moyen puissant d’intervention sur la forme photographique. Il permet au photographe d’inventer de nouveaux paysages, et de radicaliser la rupture avec les représentations classiques jugées insatisfaisantes. Car comme l’exprime la pensée culturaliste du paysage, l’émotion artistique n’est possible qu’à travers la proposition de nouvelles formes de paysage.

Quant à la représentation du paysage, elle a lieu sur un nouveau mode, à travers l’expérience corporelle est sensorielle de l’artiste. Mais ce qui est représenté n’est pas seulement un paysage dont l’auteur nous rend sensible la réalité cachée, il s’agit aussi de mettre en scène une relation avec ce paysage, et plus globalement avec l’élément naturel.