Accueil du site > Technique > Mémoires > Mémoires 2005 > Son 2005 > Proposition d’utilisation d’un enregistrement multipiste en tournage de (...)

Mémoire

Proposition d’utilisation d’un enregistrement multipiste en tournage de fiction

Mémoire de Ronald Magaut - Directeurs de mémoire : Christian Canonville (Dir mémoire), Michel Casang (Dir externet)

vendredi 27 mai 2011

Partager l'article avec  

L’utilisation de plus en plus généralisée des enregistreurs multipistes sur les plateaux de tournage pose dès aujourd’hui la question des nouvelles possibilités apportées par cet outil à l’ingénieur du son direct.

Comme l’arrivée des premiers magnétophones portables (en même temps que les premières caméras légères) dans les années soixante a profondément modifié les techniques de tournage et permis l’émergence d’une nouvelle écriture cinématographique, la machine multipiste amènera t-elle de nouvelles réflexions sur l’écriture sonore des œuvres dès l’étape de production ?

Après un rappel historique des différentes évolutions techniques qui ont donné naissance à ces enregistreurs de dernière génération, il sera établi dans cet exposé différentes situations exceptionnelles pour lesquelles la multiplicité des pistes d’enregistrement permet au responsable du son d’apporter des solutions d’ordre technique. Nous tenterons enfin de dégager les possibilités complémentaires s’offrant au chef-opérateur du son désireux d’enrichir la prise de son des dialogues d’éléments constitutifs du décor sonore.

Pour terminer, nous confronterons concrètement les hypothèses développées en réalisant, du tournage au mixage, quatre séquences caractéristiques des potentialités apportées par le système multipiste.