Accueil du site > Technique > Mémoires > Mémoires 2004 > Photo 2004 > Le relief en vision directe par le procédé du réseau ligné

Mémoire

Le relief en vision directe par le procédé du réseau ligné

Mémoire d’Adrien Chacon - Directeur de mémoire : Pascal Martin

vendredi 3 juin 2011

Partager l'article avec  

Le procédé du réseau ligné occupe une place importante dans l’histoire de la photographie en relief. Après le succès de la stéréoscopie et les publications d’images anaglyphes, la restitution du relief en vision directe apparaît à la fin du XIXème siècle et offre un nouveau type d’image.

Le principe de la sélection des vues stéréoscopiques par l’intermédiaire d’une trame opaque inspire jusqu’en 1940 un grand nombre de chercheurs désireux de faire progresser la photographie en relief. Le réseau ligné est alors appliqué dans plusieurs domaines scientifiques et amateurs.

Eugène Pierre Estanave tente de diffuser ce nouveau type d’image en combinant l’ensemble des éléments du dispositif en une plaque de verre destinée à être fabriquée en série. Toutes les mises en oeuvre restent cependant au stade expérimental.

Le réseau fait finalement place à un autre procédé restituant le relief en vision directe appelé réseau lenticulaire. Le réseau ligné, comme la stéréoscopie, est un procédé de restitution du relief par parallaxe. Il se base sur la compréhension de la perception du relief par la vision binoculaire. Le réseau, composé de fines bandes verticales opaques alternées par des bandes transparentes, permet de ne voir qu’une vue stéréoscopique suivant l’angle d’observation.

Différentes techniques reprenant ce principe ont été inventées. Certaines permettent de réaliser l’image composite dès la prise de vue et d’autres sont dotées d’un agrandisseur spécial permettant de composer à partir de vues prises séparément. Tous ces dispositifs mis en place montrent quelles sont les difficultés que l’on peut éprouver à fabriquer la trame et l’image composite mais surtout, que la cohérence entre les deux est une condition nécessaire au rendu du relief.

On dispose aujourd’hui de nouveaux outils adaptés à la photographie. Le numérique nous permet de traiter les images avec précision et de réaliser des sorties de bonne qualité. Après avoir étudié les paramètres déterminants et les apports du numérique, il est proposé à la fin de cette étude un protocole de fabrication d’images à réseau ligné par l’intermédiaire des outils numériques.

On y découvre dans un premier temps, la conception des éléments du dispositif à l’aide d’un logiciel de traitement d’image, puis la manière de les monter entre eux après les avoir sortis sur une imprimante jet d’encre.