Accueil du site > Technique > Mémoires > Mémoires 2008 > Son 2008 > L’apport du découpage IDS dans la compréhension des aspects qualitatifs de la (...)

Mémoire

L’apport du découpage IDS dans la compréhension des aspects qualitatifs de la perception auditive et du contrôle de la boucle audio-phonatoire

Mémoire de Charlie Sénécaut - Directeurs de mémoire : Laurent Millot - Bernard Auriol

vendredi 6 mai 2011

Partager l'article avec  

Il est établit que nous nous servons tous plus d’une main que de l’autre dans les tâches demandant de la précision. Peu d’entre nous dérogent à cette règle. Cette préférence, appelée latéralité, ne se réduit pas aux mains, mais s’applique également aux pieds ainsi qu’aux yeux (nous avons tous un oeil directeur et un oeil suiveur). Qu’en est-il de la latéralité auditive ? Nous savons que chaque partie latérale de notre corps est commandée par l’hémisphère cérébral du côté opposé. La latéralité observée peut-elle s’expliquer par la spécialisation hémisphérique ? Et si pour une majorité de droitiers, le langage est traité par le cerveau gauche, peut-on parler d’une oreille directrice droite, comme le sous-entend l’ORL défunt Alfred Tomatis ? Nous avons tenté, dans ce mémoire, d’établir un état des lieux partiel des connaissances actuelles dans ce domaine tout en appréhendant, à notre niveau, les tests de perception sur la latéralité auditive sous l’angle particulier du contrôle de la boucle audio-phonatoire. Nous utilisons pour cela un nouvel outil : l’intégrateur de densité spectrale (ou IDS) étendu et numérique proposé par Laurent Millot sur la base des travaux d’Émile Leipp. Grâce à cet appareil permettant l’analyse du timbre de la voix, nous espérons en mesurer les modifications selon l’utilisation préférentielle de l’oreille droite ou de l’oreille gauche dans le contrôle de la phonation. Plus généralement, nous espérons, par ce biais, ajouter quelques pierres à la compréhension de la perception auditive à laquelle l’ingénieur du son est, de près ou de loin, confronté quotidiennement.

Téléchargement de la couverture : http://www.ens-louis-lumiere.fr/fil...