Accueil du site > Technique > Mémoires > Mémoires 2008 > Cinéma 2008 > Le découpage technique de la scène de fusillade : un véhicule idéologique

Le découpage technique de la scène de fusillade : un véhicule idéologique

Mémoire de David Ctiborsky (Ciné-2008) - Directeur du mémoire : Alain Aubert

mercredi 6 avril 2011

Partager l'article avec  

On tente, dans cette étude, de créer un outil d’analyse filmique, en partant du postulat que le découpage technique peut être un véhicule idéologique. On s’intéresse particulièrement à la séquence de fusillade dans l’Histoire du cinéma américain.

Le mémoire commence par la justification en introduction de notre démarche : comment le découpage peut-il être un véhicule idéologique ? La scène d’action est-elle un sujet d’étude pertinent ? En quoi la fusillade peut-elle en particulier véhiculer une vision de la société ? On crée ensuite une taxinomie des motifs potentiels de la fusillade, qui serviront d’outils pour les analyses filmiques elles-mêmes.

Viennent alors, en seconde partie, les analyses proprement dites : nous nous intéressons d’abord au cinéma américain classique, et en particulier au western, pour tenter de déterminer des codes d’une idéologie dominante, et vérifier la pertinence de notre outil.

Puis, dans une troisième partie, on analyse le détournement des codes classiques dans des films au caractère « contestataire ». Le mémoire se termine sur la question de la possibilité d’existence d’une idéologie dans les scènes de films dits « d’action ».