Accueil du site > Témoignages > Paroles d’Anciens > Projetons nos métiers en 2025

Projetons nos métiers en 2025

par Dominique Bloch

mercredi 18 novembre 2009

Partager l'article avec  
Aidons Nous et Aidons les Autres à y voir Clair !
Que nous ayons fait « Vaugirard - Louis Lumière » dans les années 1960 ou avant, dans la décennie 1970 ou 1980, dans le crépuscule du 20ème siècle ou dans le début du troisième millénaire, nous avons tous vécu de fortes évolutions dans la manière d’exercer nos métiers. Cela s’est constaté aussi bien dans le monde industriel et artisanal de la Photographie, dans la diversité de spécialisation des domaines du Son ou dans la multiplicité des supports d’exploitation et de diffusion des images animées et sonores.

Beaucoup de camarades ont reçu la collaboration de stagiaires venus soit des écoles nombreuses qui se sont crées dans les trente dernières années soit d’apprentis alliant l’apport d’une formation structurée et l’opérationnalité pragmatique de la formation sur le tas.

A chaque nouveau, arrivant ou arrivante, le constat était identique : les connaissances devaient sans cesse être renouvelées ; et ces jeunes en s’insérant dans chaque profession faisaient à leur tour le constat qu’à ces nouvelles connaissances à assimiler, de nouvelles pratiques impactaient irrémédiablement les anciennes.

En plus des connaissances supplémentaires à acquérir, dans le même temps, il s’opérait une réduction drastique du nombre de personnes participant aux activités et aux tâches de productions, que celles-ci touchent la photo, le son ou l’image. La notion de collaboration d’équipe pour produire et continuer d’apprendre dans l’action de l’expérience et pouvoir ainsi prétendre à une maîtrise des métiers, cette notion de collaboration qui passait par des positions d’assistant a presque entièrement disparu de nos jours.

Mieux décrire les fondamentaux de nos métiers et l’organisation qui les sous-tendent, c’est l’objet de cet appel. Et ce qui légitimerait ces fondamentaux, c’est qu’ils émaneraient d’un grand nombre d’entre nous et seraient alors le fruit d’une réflexion commune et d’un échange de professionnels. En vous appuyant sur votre expérience professionnelle et relationnelle dans votre secteur d’activité (Photo - Cinéma - Son) et en prenant en compte la contrainte (et le nouveau paradigme) du passage à un univers dominé par des ordinateurs et des fichiers numériques, nous souhaitons vous voir nombreux à répondre à la question suivante :

Comment voyez-vous la pratique du métier qui fut ou qui est encore le vôtre dans les 10 à 15 ans qui viennent, c’est-à-dire en 2025 ? <

Sur notre site internet, vos contributions pourront être lues, comparées et discutées et nous espérons que certains parmi nous auront à cœur d’en faire une synthèse pour le bien de tous.
À vos plumes, clavier ou autres ! Faites profiter les autres de votre vécu, de votre expérience, de vos réflexions sages, réalistes et mieux encore d’une vision utopique !

Dominique Bloch (Ciné 1967)

- En réaction à cet article, Bernard Valery (Photo 1950) nous a écrit.