Accueil du site > Témoignages > Ils nous ont quittés > Disparition de Pierre Montel

Disparition de Pierre Montel

le 29 juin 2008

mardi 30 septembre 2008

Partager l'article avec  
Dans la lignée des familles Gassmann, Lorelle, Doisneau, Cartier-Bresson, c’est une nouvelle figure à part entière de la photographie qui vient de s’éteindre.

Nous ne détaillerons pas ici la gamme étendue de ses compétences, Le Photographe du mois de septembre en dresse une liste exhaustive. Rappelons simplement que Pierre était le fils de Paul, créateur des éditions Montel et initiateur en 1924 de l’établissement qui allait devenir l’ENS Louis-Lumière… Pierre Montel y exercera des fonctions de professeur de chimie de 1934 à 1977.

Ancien élève de l’Ecole nationale de chimie dont il est sorti brillamment en 1935, Pierre Montel s’est naturellement impliqué dans la maison d’édition familiale – jusqu’à 250 titres au catalogue, dit-on, comprenant les best-sellers de René Bouillot (Photo 1949) – aux côtés de son père, de son frère Roger et de son fils Gérard. Il ne se contentera pas de ces seules activités, il fera tout autant la promotion des métiers de l’image de 1964 à 1983 en tant que vice-président et président du Syndicat des industries photo et cinéma substandard, organisateur du Salon de la Photo à l’époque où il se déroulait au Grand Palais.

Pierre Montel, Henri Frizet et Samie GuilbertImpossible de résumer son parcours en quelques lignes seulement, Pierre Montel était une nébuleuse à lui seul. Il ne manquait pas de soutenir l’AEVLL par quelques dons financiers et sur nos assemblées générales auxquelles il tenait à faire l’honneur de sa présence.

Il manquera de fort peu le centième anniversaire du magazine fondé en 1910 par son père, Pierre Montel nous a quittés le 29 juin 2008 dans sa quatre-vingt-seizième année.

Nous adressons nos plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches.