Accueil du site > L’association > Archives > Edito > Changement de perspective

Changement de perspective

mardi 4 octobre 2016

Partager l'article avec  

Certains parlent de transition, d’autres de révolution voire de « disruption ». Quoiqu’il en soit, l’innovation par le numérique n’en finit pas de transformer nos modes de vie et de bouleverser notre manière de créer. Aujourd’hui, les technologies liées à la « VR » - la Réalité Virtuelle – arrivent à maturité, tant sur le plan technique qu’économique.

Le principe d’immersion qui en découle va immanquablement transformer notre rapport à l’image en attribuant une nouvelle place au spectateur, en lui offrant un point de vue central et multiple, dans l’image comme dans le récit. Après le cinéma et la télévision, le casque VR est donc en passe de devenir la prochaine interface grand public permettant d’accéder à une « nouvelle vision du monde ». L’année 2016 restera comme celle de son avènement.

C’est dans ce contexte qu’un ancien de Louis-Lumière, Pierre Schoeller, vient d’être nommé à la tête de la commission « Nouveaux Médias » du CNC. S’étant d’abord fait connaître pour ses talents de scénariste puis de réalisateur, il s’est aussi fait remarquer dans la profession par un goût prononcé pour les nouvelles formes de narration.

A l’égal d’un Christian Guillon ou d’un Gilles Gaillard, récemment décorés de l’Ordre National du Mérite, la nomination de Pierre Schoeller doit nous intéresser à au moins deux titres. D’abord parce qu’elle illustre la variété des parcours, souvent brillants, que mènent les anciens de Louis-Lumière dans tous les secteurs, techniques et artistiques, de l’image et du son. Ensuite parce qu’elle révèle combien il est important de ne pas se reposer sur ce que nous avons déjà appris mais de toujours rafraichir nos connaissances et notre esprit, les rendre sans cesse disponibles à un possible changement de perspective.

Frédéric CASTELNAU,

Vice-président « Cinéma ».

Cinéma 1999