Accueil du site > Témoignages > Ils nous ont quittés > Denys Clerval (Ciné 55) nous a quittés

Denys Clerval (Ciné 55) nous a quittés

mardi 21 juin 2016

Partager l'article avec  

Nous avons appris avec tristesse le décès du directeur de la photographie Denys Clerval (Ciné 1955), jeudi 9 juin 2016, des suites d’une longue maladie. Il était âgé de 82 ans. Il avait signé, entre autres, les images de Baisers volés et La Sirène du Mississipi, de François Truffaut, et de La Vieille dame indigne, de René Allio.

Denys Clerval est né en 1934, il se forme à la prise de vues à Vaugirad en compagnie de ses camarades de la promotion 1953-1955, Yves Rodallec, Raymond Sauvaire et Claude Zidi, entre autres. Il est l’assistant, auprès de Jean-César Chiabaut (Ciné 1953), de Sacha Vierny sur le film d’Alain Resnais, Hiroshima mon amour (1959). Il entame une carrière de chef opérateur sur des courts métrages au début des années 1960, qu’il poursuit avec La Vieille dame indigne, de René Allio (1965), son premier long métrage, puis Baisers volés (1968) et La Sirène du Mississipi (1969), de François Truffaut, Les Camisards et Rude journée pour la reine, de René Allio, ou encore Erendira, de Ruy Guerra (1983).

Ayant signé la photographie d’une quarantaine de films de fiction pour le cinéma et la télévision, Denys Clerval rangera ses cellules en 1997 à la suite du tournage des Petits riches, film TV réalisé par Claude d’Anna.

Denys Clerval était membre de l’AFC et membre de la Cinémathèque française.

En vignette de cet article, Denys Clerval à la Cinémathèque française lors de l’hommage rendu à François Truffaut - DR