Accueil du site > Technique > Mémoires > Mémoires 2014 > Photo 2014 > De l’unique à l’identique, et inversement — ré-appropriation paradoxale d’un (...)

De l’unique à l’identique, et inversement — ré-appropriation paradoxale d’un procédé positif direct

Mémoire d’Anne-Lou Buzot - Directeurs de mémoire : Claire Bras & Fabien Hamm

samedi 14 novembre 2015

Partager l'article avec  
Bien que le médium photographique soit souvent défini à l’aune de sa reproductibilité, nombre de procédés positifs directs cultivent l’unicité de l’objet photographique. Les spécificités de ces procédés de prise de vue méritent donc d’être abordées sous un angle conceptuel, historique et sémantique. Une fois que les frontières de cette catégorie seront dessinées, l’un de ces procédés fera l’objet d’une ré-interprétation technique, et d’un renversement paradoxal de l’unique à l’identique : le protocole de fabrication manuel sera mis à l’épreuve de la répétitivité. Enfin, cette approche technique trouvera ses tenants et ses aboutissants dans un processus d’œuvrement concret, dans la genèse d’une pensée esthétique et philosophique, dans le questionnement de l’eccéité photographique et de l’identité... de l’identique à l’unique.