Accueil du site > Technique > Mémoires > Mémoires 2014 > Photo 2014 > Entre artificialité des personnages, identification et marketing : les (...)

Entre artificialité des personnages, identification et marketing : les représentations du couple dans les mises en scène publicitaires

Mémoire de Richard Dell’aiera - Directrice de mémoire : Claire Bras

mardi 26 janvier 2016

Partager l'article avec  

La présente recherche a pour objet d’interroger comment la photographie, à travers les représentations du couple dans la publicité, favorise l’identification du consommateur à un personnage imaginaire dans une scène et un décor composé. La publicité est ici envisagée comme la création d’une certaine réalité, elle-même envisagée de manière plus large dans un contexte d’hyperréalité. Cette interrogation passe par des questions telles que celle de l’artificialité des personnages, du processus d’identification, mais aussi par l’analyse de l’apport du médium photographique.

L’analyse des différentes typologies de personnages permettra d’observer leur vraisemblance en regard de la « vraie vie ». L’étude concernera la façon dont ils évoluent, la codification de leurs gestes et attitudes, dans l’espace et le cadre photographique, techniquement et artistiquement. Il s’agit de comprendre comment les différents cadrages et les différents points de vue influencent la sensation d’immersion dans l’image et l’identification du spectateur comme cible publicitaire. Comment le travail autour de la lumière et de la post-production peut-il nous emmener dans la direction d’une vision adaptée à un produit donnant tantôt un effet de réel tantôt une vision plutôt artificielle de l’image ?

Par ailleurs, certains environnements sont plus propices à faire exister les relations de couple : invitation à l’évasion vers des lieux utopiques, au romantisme dans des lieux chargés d’histoire. Ainsi, dans certains cas, le décor de l’image favorisera le sentiment d’une relation de couple idéale et pérenne.