Accueil du site > Actualités > La vie de nos professions > Créée fin 2013, la Fédération Française des Galeries d’Art Photographique débute (...)

Créée fin 2013, la Fédération Française des Galeries d’Art Photographique débute ses activités en janvier 2014

vendredi 3 janvier 2014

Partager l'article avec  
La Fédération Française des Galeries d’Art Photographique (FFGAP) nous fait part de sa création fin 2013. Prenant ses fonctions dès janvier 2014, la FFGAP (association loi 1901 à but non lucratif) a pour mission principale de clarifier et de défendre le statut d’œuvre d’art photographique.

De nombreuses ambiguïtés existent sur la perception et la valeur réelle d’une œuvre d’art photographique. Qu’est-ce qu’une œuvre d’art photographique ? Comment faire la différence entre une reproduction et une œuvre d’art, rare et précieuse ? Notamment en matière de photographie contemporaine numérique.

La dématérialisation de la photographie pose de nouveaux problèmes sur la valeur artistique de la photographie. Un fichier numérique est-il une œuvre d’art ? Comment attribuer de la valeur à un tirage alors que l’on peut le reproduire sans limite avec une qualité importante et constante ? La rareté, à la base du statut d’œuvre d’art, est-elle toujours de mise en matière de photographie ?

Même s’il existe un cadre législatif, celui-ci est restreint, peu contrôlé, peu mis en œuvre. D’autre part, l’unique protocole Digigraphie® est une bonne démarche en soi mais reste malheureusement dépendant d’une seule marque commerciale d’imprimante et d’une seule technologie.

La FFGAP, organisme totalement indépendant et désintéressé, qui doit recevoir l’aval du Ministère de la Culture, tente d’apporter une réponse au travers de quelques mesures simples : signature d’une charte d’engagement de bonnes pratiques et de respect de la législation, délivrance d’un label FFGAP qui indique aux acheteurs d’œuvres qu’ils font bien l’acquisition d’une œuvre d’art, rare et précieuse et non d’une reproduction.

La démarche de la FFGAP n’est pas de jouer aux gendarmes ni de rajouter de la contrainte réglementaire et administrative, ni de se substituer aux actions des organismes professionnels et institutionnels en place (UPP, SAIF, GNPP, CNAP, CIPAC et ses membres, CPGA...) mais de combler un vide afin de protéger les amateurs d’art et les collectionneurs et de valoriser le travail des auteurs photographes. Et au delà, c’est également la valorisation et la défense l’art photographique qui est en jeu.

L’affiliation FFGAP, la signature de la charte et la délivrance du label FFGAP concerne toutes les galeries d’art, même si elles ne sont pas spécialisée en photographie et quelle que soit leur statut (publique, privée, médiathèques, artothèques, centres d’art, municipalités...) tous les auteurs photographes indépendants ou tous les collectifs de photographes, y compris les photo-clubs associatifs.

En outre, la FFGAP apporte aux galeries ou aux photographes qui souhaitent exposer toute une batterie de services et de conseils pour réussir leurs expositions et la médiatisation de ces expositions (Création graphique et impression des supports de communication, mise à disposition d’une attachée de presse, diffusion sur les réseaux sociaux, rédaction et diffusion de communiqué de presse, conseils en matière de tirage et d’encadrement, d’accrochage, d’éclairage, documentations, aides des DRAC...).

Renseignements :
contact@ffgap.org
Tél. 06 13 41 20 14

Voir en ligne : Site de la FFGAP