Accueil du site > Actualités > La vie de nos professions > 10 janvier 2014 - Effets spéciaux numériques de demain : extension du domaine (...)

10 janvier 2014 - Effets spéciaux numériques de demain : extension du domaine du jeu par Christian Guillon (Ciné 75)

mardi 10 décembre 2013

Partager l'article avec  

A sa sortie de l’Ecole, Christian Guillon (Ciné 75) entame une carrière dans la prise de vues qui le mène à la fonction de directeur de la photographie. Ensuite, il se spécialise dans les effets spéciaux mécaniques et optiques. Il devient, durant les années 90, un des pionniers des images de synthèse puis des effets numériques. Il dirige le département cinéma chez Ex Machina de 1992 à 1997. Puis, en fondant « L’E.S.T. » de 1998 à 2010, il contribue à l’essor du numérique en France en concevant les effets visuels de nombreux films. Il crée « L’Agence de Doublures Numériques (ADN) » en 2011. Christian Guillon est aussi intervenant à L’ENS Louis Lumière et Vice-président de la CST.

A l’occasion de cette conférence, il nous fait part de son expérience et nous explique comment les images de synthèse ont modifiées les effets spéciaux. Leur apparition dans les années 1980 a été vécue comme une rupture technologique, mais aussi comme une rupture sémantique. On découvrait qu’il n’était plus nécessaire de procéder à une captation du réel pour produire des images animées. Aujourd’hui, nous vivons le phénomène inverse : nous n’avons plus besoin de la prise de vue pour faire de la captation du réel. Désormais, nous pouvons enregistrer un phénomène du réel (une forme, une gestuelle, une dynamique) en tant que tel, indépendamment de son image. Puis, à l’aide des « phénotypes » recueillis, nous pouvons reconstruire des modèles numériques dont nous savons produire l’image. Ce processus inédit et néanmoins cinématographique de captation/restitution, introduit de nombreuses possibilités créatives nouvelles, liées à la « dissociation » des captations.

Vendredi 10 janvier 2014 à 14h30
Salle Henri Langlois
51, rue de Bercy
75012 Paris

Voir en ligne : Site de la Cinémathèque