Accueil du site > Annonces > Appels à participation > Appel à candidature : Projet photographique "Mutations urbaines"

Appel à candidature : Projet photographique "Mutations urbaines"

Date limite d’inscription : 30 juin 2013

lundi 10 juin 2013

Partager l'article avec  

1) Présentation du projet :

Objet :
L’appel à candidatures a pour objet de confier à cinq photographes professionnels la réalisation d’une exposition collective, sur le thème de la rénovation urbaine des quartiers d’habitat social.

Contexte de la mission :
La Région Basse-Normandie s’est engagée en 2006 dans le financement d’un vaste programme de rénovation urbaine, destiné à transformer en profondeur des quartiers bas-normands marqués par de forts dysfonctionnements socio-urbains. Ces programmes visent notamment à réinsérer les quartiers dans la ville, à créer de la mixité sociale, à diversifier les fonctions urbaines (commerces, activités économiques, culturelles et de loisir).

Dix villes bas-normandes ont fait l’objet de Programmes de Rénovation Urbaine :
- Caen (quartiers de la Guérinière, de la Grâce-de-Dieu, de la Pierre-Heuzé, de la Folie-Couvrechef)
- Hérouville-Saint-Clair (Grand-Parc, Belles Portes, Le Val)
- Colombelles (centre-ville)
- Ifs
- Lisieux (quartier Nord)
- Argentan (quartier Saint-Michel)
- Flers (quartier Saint-Sauveur - Pont-Féron)
- Alençon (quartiers de Perseigne et de Courteille)
- Cherbourg (Quartiers du Maupas, des Provinces et ZAC des Bassins)
- Saint-Lô (Val Saint-Jean)

Portant sur la période 2007-2013, ces programmes sont aujourd’hui en cours d’achèvement (les opérations prévues n’ont pas encore toutes débuté, et certaines sont en cours de réalisation). Dans la majorité des quartiers concernés, des mutations urbaines sont d’ores et déjà perceptibles, agissant sur le cadre de vie et le quotidien des habitants.

Objectifs et contenu de la mission :
L’exposition organisée par la Région vise à apporter différents regards sur les transformations à l’œuvre dans ces territoires urbains. Cette exposition s’attachera également à montrer les quartiers d’habitat social comme des territoires d’expérimentations et d’innovation féconds en matière d’architecture, d’urbanisme, de rénovation urbaine.

Il s’agit enfin de porter un regard sur la vie et le quotidien des habitants de ces quartiers Le choix des photographies exposées sera effectué de manière à mêler des représentations d’éléments urbains (architectures, paysages urbains ...) et humains (habitants, usagers, manifestations de quartier...).

Si le projet entend favoriser la pluralité des regards et des points de vue, le cadre scénographique contribuera à créer une représentation cohérente. Le choix des photographies exposées sera effectué de manière à garantir une certaine homogénéité (formats, sujets...).

Organisation :
L’exposition sera organisée dans le cloitre de l’Abbaye-aux-Dames, à Caen, du 31 octobre au 22 novembre 2013.
Un catalogue d’exposition sera réalisé, comprenant les 24 photographies de l’exposition ainsi que trois/quatre photographies supplémentaires par photographe.
L’exposition pourra par la suite faire l’objet d’une itinérance en Basse-Normandie, dans les villes concernées par des opérations de rénovation urbaine.

Conditions de réalisation du projet : Chacun des cinq photographes travaillera sur deux villes identifiées et choisies comme suit :
- Caen (4 photographies) + Ifs (1 photographie)
- Alençon (2 photographies) + Argentan (2 photographies)
- Cherbourg (4 photographies) + St Lô (2 photographies)
- Flers (2 photographies) + Hérouville St clair (2 photographies)
- Colombelles (2 photographies) + Lisieux (2 photographies)

Des photographies supplémentaires figureront dans le catalogue d’exposition.

Afin de prendre connaissance des quartiers et des projets réalisés, les photographes seront mis en relation au sein de chaque ville avec les chefs de projets chargés de coordonner les opérations de rénovation urbaine.

Calendrier
- Appel à candidatures : 21 mai 2013
- Date limite de réception des dossiers : 30 juin 2013
- Réunion du jury de sélection et annonce des candidats retenus : début juillet 2013
- Prises de vues : jusqu’au 30 septembre 2013
- Sélection des photographies exposées : 1er octobre 2013
- Remise des fichiers numériques pour tirages : 10 octobre 2013
- Exposition du travail des cinq photographes dans le cloître de l’Abbaye-aux-Dames : du 31 octobre au 22 novembre 2013

2) Modalités de sélection des photographes

Critères :
L’appel à candidatures est ouvert uniquement aux photographes professionnels résidant ou travaillant en Basse Normandie.

Constitution du dossier de candidature :
Le dossier de candidature devra impérativement comprendre :
- le formulaire de candidature en pièce jointe.
- un portfolio numérique et papier comportant au maximum 10 tirages de lecture au format maximum de 21 X 29,7cm. Les images couleurs et N&B sont acceptées dans le même portfolio. Merci d’indiquer impérativement au dos des photos le nom du photographe.

Sur papier ou CD :

- la biographie de l’artiste et son parcours (expositions/publications).
- une note d’intention, avec la liste des villes souhaitées par ordre de préférence.

Dépôt des candidatures :
Le dossier de candidature complet devra être envoyé avant le 30 juin 2013 (cachet de la poste faisant foi) à l’adresse suivante :
Région Basse Normandie
Direction de l’Aménagement et du Développement Durable
A l’attention de Julie Leroi
Abbaye-aux-Dames
Place Reine Mathilde
14000 Caen

Les dossiers de candidature seront retournés aux candidats, après la tenue du jury de sélection. Seuls les dossiers remplissant l’ensemble de ces conditions seront examinés par le jury.

Jury de sélection :
Un jury de sélection composé du Comité de sélection des expositions de l’Abbaye-aux-Dames et des responsables du projet se réunira début juillet pour choisir les cinq photographes. La décision du jury de sélection sera souveraine et sans appel.

3) Obligations générales des parties

Les obligations et charge de la Région Basse Normandie
La Région s’engage à verser la somme de 1 500 € T.T.C. pour le travail de création originale à chaque photographe (comprenant l’ensemble des frais de repas et de déplacements).

La Région s’engage à prendre en charge financièrement à hauteur de 400 € TTC par photographie les coûts de production liés à la restitution finale de la création en novembre 2013 sous forme d’exposition (mise à disposition du cloître de l’Abbaye aux Dames, tirages, assurances, personnel d’accueil, coûts liés au vernissage).

Les obligations et charges des photographes
Chaque photographe prend à sa charge les frais liés au matériel de prise de vue ; Les frais de transport, de repas, voire d’hébergement, liés à la création photographique sont à la charge de chaque photographe ;

Chaque photographe s’engage à se rendre disponible au terme de la mission pour la restitution de sa création originale au public en novembre 2013. Il devra participer au choix des photos, à la mise en espace de l’exposition. Sa présence sera obligatoire lors du vernissage ;

Chaque photographe devra détenir l’autorisation de tout élément susceptible d’être protégé (personnes, propriétés privées, etc.) quant à l’utilisation des images pour toute activité liée à la résidence et à sa restitution. La Région Basse Normandie dégage toute responsabilité sur ce point.

4) Propriété des œuvres

Le photographe reste propriétaire des œuvres produites durant le projet.

Pour une durée de 3 ans, le photographe cède à titre non exclusif à la Région Basse Normandie, les droits de représentation et de reproduction des photographies choisies dans le cadre du projet, à savoir une exposition à l’Abbaye-aux-Dames du 31 octobre au 22 novembre, ainsi que lors de l’itinérance de l’exposition (dates et lieux à définir ultérieurement).

Il consent également à céder ses droits d’auteurs dans le cadre de la publication d’un catalogue produit par la Région Basse Normandie.

Les tirages photographiques réalisés pour l’exposition seront placés sous la responsabilité de la Région Basse Normandie. Ce dernier devient responsable de leur conservation : il ne peut les détruire ou les modifier (porter atteinte à leur intégrité) sans l’autorisation de l’artiste ou de ses héritiers lorsqu’il est décédé.

Si le photographe souhaite exposer ces tirages et agrandissements lors d’une toute autre manifestation, il préviendra deux mois avant la manifestation Région Basse Normandie et aura à sa charge l’enlèvement des œuvres. La mention, photographie produite par la Région Basse Normandie dans le cadre du projet « Mutations urbaines » devra figurer sur tous les supports de communication.

5) Diffusion et communication

La Région Basse Normandie assurera la communication du projet « Mutations urbaines » auprès de la presse et des publics.

Les droits de diffusion sont cédés pour toute communication au public. Les prises de vue sélectionnées pourront être diffusées isolément ou en totalité par tout procédé connu (projection, télédiffusion, internet, intranet...).

Les droits de reproduction cédés comprennent le droit de reproduire par tout procédé de fixation utilisant les supports connus (papier, film, CD, DV D...) et le droit de procéder à toute édition graphique non commercialisée, dans les quotidiens et périodiques et pour l’illustration de toute publication distribuée gratuitement sans limitation de tirage.

Le photographe fournira tous les éléments nécessaires aux supports de communication.

Le photographe autorisera la Région Basse Normandie à reproduire ses œuvres à des fins de promotion de la résidence et de l’exposition, sous la ou les formes suivantes :
- imprimés (brochure, programme, magazine, dossier de presse, communiqué de presse, etc.) ;
- carton d’invitation
- affiche, affichette.

La Région Basse Normandie s’engage à faire mention dans son site Internet que les œuvres qui y figurent sont protégées par le droit d’auteur et qu’il est strictement interdit de les reproduire. Toutefois, la Région Basse Normandie ne se tient pas responsable du piratage éventuel des œuvres.

Chaque photographie sera créditée de la mention ©prénom nom. Le libellé exact du copyright sera fourni par le photographe. En tant que de besoin, le photographe se verra soumettre pour approbation les traitements graphiques effectués aux fins de l’élaboration des différents produits éditoriaux, notamment les changements de couleur, les recadrages, les reproductions en vignettes ou de détails afin de vérifier qu’ils ne dénaturent pas son œuvre et ne portent pas atteinte à son droit moral.

Le photographe cède son droit à l’image pour la promotion et la communication de son travail dans le cadre du projet « Mutations urbaines ».

Documents joints