Accueil du site > Témoignages > Ils nous ont quittés > Décès de Paddy Ryan

Décès de Paddy Ryan

mardi 15 juin 1999

Partager l'article avec  

Patrick RYAN de FROIDCOURT (Ciné 68) -plus connu sous le nom de Paddy RYAN- s’est éteint le 8 Juin 1999, des suites d’une longue maladie, dans sa 54ème année.

Paddy Ryan

Entré à l’ORTF en 1973 comme opérateur, il y a passé les 10 premières années au service du banc-titre, avant d’intégrer en 1982 la rédaction d’Antenne 2 au service de la vidéo légère et des moyens HF.

Passionné par son métier -comme cela a été souligné par son collègue Roger AMIOT lors de la cérémonie en l’église de Saint-Cloud, le 11 Juin, ville ou il résidait, Paddy a "suivi" tous les grands ténors de la politique et a couvert d’innombrables grands événements pour la chaîne nationale : le soulèvement en Roumanie -ou il fut gravement blessé-, la guerre du Golfe, le retour de Yasser Arafat en Palestine etc., mais il a aussi exercé ses talents dans le tournage de feuilletons et la réalisation de grands directs.

Paddy avait 3 enfants de 26, 21 et 17 ans d’un premier mariage. Il a épousé Christiane de FROIDCOURT, en seconde noce, l’an passé.

Paddy fut, pendant de longues années, membre actif du comité directeur de notre association puis, plus récemment, son trésorier.

Il ne s’est pas représenté aux dernières élections... présageant sans doute les complications de sa maladie dont il a masqué la gravité aux siens jusqu’aux dernières heures.

Il convient de souligner qu’au sein de France 2, Paddy a toujours été un très ardent défenseur de "Vaugirard". Il en revendiquait "haut et fort" la formation et le prouvait : très récemment encore, une annonce transmise par lui sur notre site internet, a permis l’embauche (en CDI) d’un cameraman issu de l’école...

Homme discret mais de conviction, nous n’oublierons pas son accueil, chez lui, pour des réunions du comité directeur de l’association !

P.-S.

Au delà de sa famille et de ses amis, de nombreux professionnels "de la télé" étaient présents à ses obsèques et le comité directeur de l’AEVLL -largement représenté- a fait déposer une gerbe de fleurs.

J.A.