Accueil du site > Technique > Mémoires > Mémoires 2012 > Cinéma 2012 > La nuit dans la ville. Un motif esthétique bouleversé par les évolutions (...)

Mémoire

La nuit dans la ville. Un motif esthétique bouleversé par les évolutions techniques

Auteur : Simon Noizat - Directeurs de mémoire : Tony Gauthier et Jacques Pigeon

mardi 9 avril 2013

Partager l'article avec  

Dans le cadre de ce mémoire j’ai voulu m’intéresser à l’extérieur nuit en milieu urbain en considérant ce motif esthétique comme très évolutif et représentatif des développements techniques des supports de prise de vues. Alors que ce milieu est très riche et hétérogène, l’intervention du chef opérateur se fait dans un champ de possibilités extrêmement vaste. Mais c’est sa connaissance précise du milieu qui va lui permettre de remodeler et d’interpréter cet environnement dans le sens du récit.

Nous verrons que du fait d’une réelle dépendance vis à vis des moyens techniques, les visions de nuits proposées ont beaucoup évolué depuis l’apparition des premières pellicules sensibles jusqu’à aujourd’hui avec l’essor du cinéma numérique.

Aussi une nouvelle nuit urbaine peut maintenant être captée telle qu’elle grâce aux nouvelles sensibilités des dernières caméras à grands capteurs. Le parc d’éclairage de cinéma connait aussi un glissement vers des puissances plus faibles de projecteurs alors qu’il devient aussi possible d’utiliser les lumières praticables comme sources.

Ces évolutions amènent à un questionnement nécessaire sur le métier de chef opérateur et l’exclusivité de son rapport à l’image.

Voir en ligne : Télécharger le mémoire