Accueil du site > Technique > Mémoires > Mémoires 2012 > Photo 2012 > Influence du flou de mise au point sur la perception et la réception des (...)

Mémoire

Influence du flou de mise au point sur la perception et la réception des images fixes stéréoscopiques

Auteur : Cédric Autier - Directeur de mémoire : Pascal Martin

mardi 12 mars 2013

Partager l'article avec  

L’image en relief (stéréoscopique), depuis son invention au XIXème siècle, a connu trois vagues de popularité qui n’ont pas perduré, essentiellement à cause de contraintes techniques. Avec l’arrivée des technologies numériques, nous assistons depuis la fin des années 2000 à une nouvelle vague de popularité du relief, amorcée notamment grâce au succès du film Avatar. Les progrès apportés par le numérique ont permis de supprimer un nombre considérable de contraintes de l’image en relief.

Si l’image en relief est désormais plus simple à réaliser et à diffuser (que ce soit au cinéma, à la télévision ou sur d’autres supports), se posent aujourd’hui les questions suivantes : Comment utiliser le relief ? Comment adapter les usages de la photographie et du cinéma à ce procédé ? Comment tirer parti de ce nouvel attribut de l’image pour en renforcer le sens ? Dans ce contexte, un des paramètres de l’image semble poser problème : le flou. Il est considéré par beaucoup de stéréographes comme étant un élément incompatible avec l’image en relief. Pourtant des productions récentes intègrent le flou et il ne semble pas engendrer de perturbations importantes.

Ce mémoire vise donc à étudier certains des effets qui sont attribués au flou dans les images en relief afin de vérifier ses conséquences, ses limites et ses utilisations potentielles. Cette étude sera constituée de tests permettant de connaître les influences du flou sur l’image en relief au niveau psychophysique, esthétique, du confort et de la visualisation.

Voir en ligne : Télécharger le mémoire