Accueil du site > Technique > Mémoires > Mémoires 2012 > Son 2012 > A la recherche de la prise de son invisible. Cas du piano à queue en (...)

Mémoire

A la recherche de la prise de son invisible. Cas du piano à queue en concert

Auteure : Mélanie Plais - Directeur interne : Jean Chateauret / Directeur externe : Adrien Mamou-Mani

mercredi 6 mars 2013

Partager l'article avec  

La captation audiovisuelle de récitals de piano nécessite de s’adapter au rendu visuel voulu par le réalisateur. Cette adaptation peut prendre la forme d’une contrainte lorsqu’il s’agit par exemple de ne pas voir la microphonie employée.

Ce mémoire explore certaines possibilités microphoniques relevant de la prise de son aussi bien que de l’acoustique, et répondant à cette contrainte visuelle, tout en cherchant comment maintenir une esthétique sonore proche de celle attendue pour de la musique classique. Nous garderons en tête l’inscription dans la réalité professionnelle, aussi bien sur le plan de la logistique que sur celui du rendu final.

Une étude théorique du fonctionnement du piano ainsi que de certains dispositifs de captation actuellement employés sera présentée. Les différentes prises de son seront ensuite analysées et soumises à un test perceptif.

Voir en ligne : Télécharger le mémoire