Accueil du site > Nos partenaires > Actus de nos partenaires > Delta FM s’équipe d’une console Studer On-Air 1500

Delta FM s’équipe d’une console Studer On-Air 1500

Delta FM possède ainsi la première console dans le sud de la France

vendredi 21 septembre 2012

Partager l'article avec  

DELTA FM vient de mettre en service la première console STUDER ON-AIR 1500 dans le sud de la France.

JPEG - 332.1 ko
La régie de Delta FM
La console Studer On-Air 1500 installée dans la régie de Delta FM

Delta FM terre de Camargue est une radio associative créée en 1983 qui est située à Aigues Mortes dans le Gard.

Musique, information locale, thématique ( tauromachie, histoire locale, environnement de la Camargue, nautisme etc ..) constituent son programme diffusé 24/24.

La zone couverte par les émissions dépasse largement le canton d’Aigues-Mortes et comporte une trentaine de communes qui comptent au total plus de 150.000 habitants.

Début 2012, le conseil d’administration a engagé un nouveau directeur d’antenne, Bruno BOULENGER, qui a plus de 35 ans d’expérience dans la radio et les studios en général (musique et post prod).

Bruno BOULENGER nous commente cette installation :
« Ma première mission a été de refaire l’intégralité du studio, le matériel existant ne permettant plus une exploitation ni une diffusion correcte de nos programmes avec des pannes et problèmes techniques trop fréquents. Tout de suite, j’ai souhaité que ce studio soit équipé en tout numérique, avec du matériel reconnu comme étant haut de gamme, tout en restant dans un budget compatible avec celui d’une association. Studer restant pour moi une référence en la matière j’ai donc regardé leurs produits, bien que craignant que cela soit au-dessus de nos moyens. Mais excellente surprise, la marque venait de sortir une petite console numérique, la ON-AIR 1500, issue des plus gros modèles qui ont fait largement leurs preuves, et qui rentrait tout à fait dans notre budget. Les spécifications de cette console correspondaient totalement à ma recherche (pouvoir faire direct et prod avec la même console, corrections et traitements dynamique sur chaque voix, extension à 12 faders, bus multiples etc...) C’est donc sans hésiter que je décidais que notre studio principal tournerait autour de cette console. Routing, gestion des starts console, rouges micros insert téléphonique, tous paramétrés sans soucis, sur la console (par contre écran de visualisation obligatoire) il faut juste un peu se familiariser pour ceux qui n’ont pas l’habitude avec la logique d’une console numérique ou l’on ne retrouve pas les habituelles tranches d’une console traditionnelle. Rien de bien compliqué, bien au contraire, et des possibilités de configuration vraiment sur mesure selon ses besoins. Pour ma part j’ai utilisé des consoles numériques depuis leurs arrivées, donc pas de difficultés particulières avec celle-ci.

Nous utilisons cette console pour la diffusion de nos programmes (direct ou programmation par WinMedia) avec en sortie de console codage du son par codec Digigram sur un nouveau faisceau hertzien ( par IP) vers notre site d’émission situé à quelque kilomètres. Là-bas après décodage traitement de son Orban 5500 qui en plus d’avoir un excellent son offre la possibilité d’être piloté depuis la radio en utilisant le faisceau IP. Un très grand confort pour faire son réglage dans les meilleures conditions, vraiment un plus !

Et sinon la console est également utilisée, tout en continuant à diffuser nos programmes, pour l’enregistrement des émissions, interviews, rubriques etc.. Nous disposons en plus d’un 2éme studio dédié à la post production également équipé 100% numérique les 2 étant relies par réseau. Cela permet de préparer ou monter des programmes pendant le direct et si besoin de finaliser les interviews qui ont étés réaliser dans l’autre studio. Possibilité également dans ce 2ème studio de faire des enregistrements ou de la production pub.

Et pour conclure, je dirais être ravi d’Audiopole qui a su répondre a toutes nos attentes, nous conseiller quand il fallait et par le sérieux du suivi et des contacts que nous avons pu avoir »

Voir en ligne : Site d’Audiopole