Accueil du site > L’association > Archives > Edito > Un été mouvementé, une rentrée en mouvement

Un été mouvementé, une rentrée en mouvement

mardi 11 septembre 2012

Partager l'article avec  

Juin : La Brocante « Photo, cinéma, son » que nous avions prévu d’organiser dans les emprises du « Théâtre du Soleil » a dû être annulée car un évènement similaire se déroulait aux mêmes dates sur Paris centre. Bien nous en a pris car ce jour-là il pleuvait des cordes !
Mais ce n’est que partie remise.

Juillet : Notre Ecole a déménagé de Noisy-le-Grand à la Cité du Cinéma à Saint-Denis, un déménagement organisé de longue date.

Août : Installation de l’Ecole à la Cité du Cinéma et vol de l’ensemble du parc de caméras. Francine Levy, directrice de l’Ecole a remercié la solidarité professionnelle qui a permis le démarrage des tournages en temps et heure. C’est un coup dur porté à l’Ecole, vous trouverez la liste de ce matériel volé sur le lien suivant : www.aevll.org/l-ecole-a-ete-victime-d-un.html.

Septembre : C’est la rentrée et son lot de décisions et résolutions. Nous ne serons pas au SATIS cette année car nous ne sommes pas assez nombreux au Comité Directeur pour assurer une présence solide sur 3 jours. Pour le site, le nouveau format de notre News Letter est bientôt prêt. Il est indispensable que des anciens enrichissent cette plateforme d’échanges. Vous avez certainement de bonnes anecdotes à raconter, des informations techniques à communiquer, des points de vues à donner.
N’hésitez pas à prendre vos plumes, claviers, vous serez lus et certainement très appréciés. Parole d’ancien.
Côté résolution, ce sera la nostalgie qui primera avec l’annonce par Fujifilm de l’arrêt de la fabrication de pellicule pour mars 2013.

Octobre, novembre, décembre :
Mise en place du Parrainage des Promos 2014. Alors là, chers anciens, nous avons vraiment besoin de vous pour parrainer nos jeunes futurs Pro en Photo, Ciné et Son. N’hésitez pas à vous présenter comme parrain ou marraine potentiels avec un petit mail à parrains@aevll.org.
Enfin, et cela compte pour aujourd’hui et demain, si vous souhaitez que notre AEVLL perdure, venez travailler avec nous, le Comité Directeur a besoin de forces vives, ensemble nous réfléchissons et agissons mieux. Pour cela il faut simplement avoir envie de transmettre.
N’est-ce pas un beau projet ?

Gilles Flourens (Ciné 71)