Accueil du site > Actualités > Voir, lire et entendre > Livres et revues > "Les mots et les sons, un archipel sonore" de François Bonnet (Son (...)

"Les mots et les sons, un archipel sonore" de François Bonnet (Son 2005)

Edité en avril 2012

jeudi 7 juin 2012

Partager l'article avec  

Dire le ‘sonore’ a été une des gageures de l’écriture esthétique et, au XXe siècle, on aura plus largement insisté sur la structure et la forme, au détriment de la sensation, en affirmant la toute-puissance du discours. Mais il suffit de porter l’oreille à une conque marine pour que le son de la mer qu’on y entend, ébranle les édifices, mette à bas les échafaudages rhétoriques de « ce qu’entendre veut dire ».

Dans les Mots et les sons, François J. Bonnet explore les voix fantômes, l’inframince du son, le sampling, les musiques d’ambiance etc. dont notre univers est peuplé et qui échappent aujourd’hui à la forme traditionnelle de l’écoute. Il ouvre sur des archipels sonores inouïs, éphémères et précaires comme les TAZs (Zones autonomes temporaires), mais riches de nouvelles expériences d’écoute, propres à éduquer nos oreilles à mieux entendre l’imperceptible.

Table des matières

I. L’emprise du son
La trace du son
Mythologies sonores
Sons fantômes
Echos
Empreintes
infra-mince
Transduction
Reproduction
Transmission
Périmètre et métamorphoses
Trace et milieu
Bruits, silences
Histoire(s) du son
Matière sonore
L’emprise du son

II. Appréhender le son
Ouïr, entendre, écouter
Écoute plurivoque
L’être écoutant
La nature du son : phénomène vs. Evénement
L’approche phénoménologique
L’approche événementielle
Phénomène versus événement
L’étendue du son
L’approche schizologique
Déploiement
Perception-continent

III. Forme et voix du son
L’objet sonore
L’objet, du sensible au sonore
Objet et structure
L’écoute réduite n’existe pas
Écoute sensée
Aporie de l’écoute réduite
Son autonome
Forme et trace
Autonomie et réification
Ritournelle
Croyances et perception

IV. Écoute désirante et fétichisme de l’écoute
Écoute désirante
L’écoute comme promesse de jouissance
Écoute désirante
Écoute et fétichisme
Détour : fétiche, fétichisme
Sensible et fétiche
Exaltations
Au-delà du son
Le son surestimé
Écoute hallucinée
Puretés
Musique et cristallisation
Sons organisés
Son sublimé et harmonie cosmique
L’écoute-fiction

V. Écoute autoritaire
Discours et ancrage du son
Discours et doctrine
Discours et appréhension du son
L’écoute, instrument d’autorité et de pouvoir
Sidération de l’écoute
Autorité par l’écoute
L’écoute disciplinée
L’écoute liquidée
Modélisations
Taxinomies
Plasticité sonore
Précession sur l’écoute
Logiques et métaphores territoriales : l’archipel
Cartographies, phonographies
Discours et territoires
L’archipel
Insularité et autorité

VI. Phonophanies
Extraterritorialités
Iles fantômes : limites des modèles
L’écoute archipélique
Déterritorialisation
Territoires impossibles
« Stratégies obliques »
I : sables mouvants du donné-à-entendre
L’informe et l’hétérogène
Imperceptible et décentrement
L’indéterminé, l’indistinct
« Stratégies obliques »
II : explosion du son-signe
Le rituel et le blasphématoire
l’artificiel et le surcodé
Chaos et critique
La résistance sonore
La persistance du sonore
Contre une ontologie du son
Phonophanie vs. Apophénie

Epilogue

Index des noms propres