Accueil du site > Technique > Mémoires > Mémoires 2011 > Son 2011 > Adaptation du mixage cinéma à l’écoute au casque

Mémoire

Adaptation du mixage cinéma à l’écoute au casque

Auteur : Florent Castellani - Directeurs de mémoire : Claude Gazeau et Benjamin Bernard

mercredi 4 janvier 2012

Partager l'article avec  

Depuis l’introduction du DVD et de ses 6 canaux discrets, chaque spectateur dispose de l’entièreté de la bande-son à domicile. Le succès récent des Home Theater témoigne d’un glissement de l’expérience cinématographique de la salle au salon.

Malgré ce développement du son multi-canal, la majorité du public n’expérimente qu’une réduction stéréophonique du programme. Nous proposons dans ce mémoire de considérer le casque comme un système de diffusion apte à la restitution d’un son surround.

Pour cela, nous utiliserons les technologies binaurales en tant qu’outils de mixage descendant. En confrontant les théories de la stéréophonie et du binaural, nous déterminerons le potentiel du casque à reproduire les sensations perçues lors de l’écoute multicanale. Nous répertorierons également les attentes du public envers le système 5.1 : elles nous serviront ultérieurement de critères de jugement pour notre proposition.

Ces réflexions préalables aboutiront à l’élaboration d’un cahier des charges précis que nous espérons valable eu égard à la psychoacoustique. Une chaîne de traitement du signal permettant la réalisation du bicanal binaural à partir des 6 canaux originels sera proposée.

Cette chaîne mettra en avant les atouts de l’utilisation de la tech- nologie Ambisonics dans la synthèse binaurale. Plusieurs tests subjectifs illustreront les capacités de spatialisation d’un tel mixage descendant et jugeront de son appréciation par un panel d’auditeurs. Nous ferons évoluer notre chaîne de traitement du signal en fonction des résultats de ces tests.