Accueil du site > Technique > Mémoires > Mémoires 2011 > Son 2011 > Ecoute au stéthoscope, description et analyse d’enregistrements de « bruits » (...)

Mémoire

Ecoute au stéthoscope, description et analyse d’enregistrements de « bruits » physiologiques et pathologiques, perspectives en vue d’une application pédagogique.

Auteur : François-Xavier Delaby - Directeurs de mémoire : Laurent Millot et Brigitte Ranque

vendredi 24 février 2012

Partager l'article avec  

Le corps humain peut être considéré comme un instrument de musique, générateur de certains sons caractéristiques. Lors de l’auscultation, le médecin ou le professionnel de santé se met alors à l’écoute du corps du patient, de ses caractéristiques et de ses dysfonctionnements sonores qu’il perçoit avec son stéthoscope.

Par un rappel du rôle de l’écoute depuis Hippocrate jusqu’à Laënnec, ou par l’énumération des diverses améliorations qu’à subit l’objet, du cylindre en bois de hêtre jusqu’au stéthoscope électronique, ce travail propose de redéfinir la perception auditive en tant que véritable outil clinique. Les « bruits » cardiaques et pulmonaires y sont répertoriés. Différentes pistes d’études quant aux correspondances entre analyse d’enregistrements de sons physiologiques et pathologiques et la perception auditive dans les domaines de la santé sont ici présentés.

Afin de faire surgir ces observations, nous avons soumis à différents outils propres à l’analyse du signal audio, un corpus d’étude représentatif de l’ensemble des sons habituellement entendus par un stéthoscope (forme d’onde, spectre, portrait de phase, analyse par Intégration de Densité Spectrale). Cette démarche a pour objectif la création d’une interface pédagogique de sémiologie propre à la perception auditive, qui permettra une approche plus fine de l’ensemble des « bruits » corporels.

Cette étude est destinée aux étudiants en école d’audiovisuel soucieux de découvrir l’emploi de certaines techniques du Son dans le domaine médical, aux étudiants en faculté de médecine ou en institut de formation aux soins infirmiers, aux professionnels de santé ainsi qu’à toute personne intéressée par les interactions possibles entre les techniques sonores et le milieu médical.