Accueil du site > Technique > Mémoires > Mémoires 2011 > Photo 2011 > Le documentaire photographique à l’épreuve du son et de l’image animée : (...)

Mémoire

Le documentaire photographique à l’épreuve du son et de l’image animée : nouveaux enjeux, nouvelles temporalités

Auteur : Valentina Barriga - Directeur de mémoire : Samuell Bollendorff

vendredi 20 janvier 2012

Partager l'article avec  

La photographie et le cinéma documentaire se sont rencontrés autour des années 30 dans la perspective d’établir un discours sur des problématiques sociales. De cette volonté commune, une « culture documentaire » se constitue par opposition au reportage.

Il semble qu’aujourd’hui cette distinction soit à nouveau prégnante. Dans un contexte de « déclin de la presse » et de « crise de l’information » d’abord lié à l’essor de l’audiovisuel puis à la révolution numérique, les photojournalistes ont cherché à rendre leur destin autonome de celui des mass média, en revendiquant le statut d’auteur et en se rapprochant des formes documentaires.

Cette révolution numérique et le nouvel outil de difusion que constitue internet a engendré de nouvelles formes de narrations. L’avénement du « webdocumentaire » ouvre de nouvelles possibilités permettant de raconter des histoires autrement et de déployer un discours dans le temps. Ces nouveaux modes d’écritures, dans leur interaction propres, posent en fligrane la question du statut de l’image fxe au regard de l’image animée et inversement, ainsi que celle de l’inclusion du sonore.

Aujourd’hui, certains photographes cherchent dans ces nouvelles modalités narratives un moyen d’inscrire un travail sur le long terme, de restituer un témoignage, tout en ayant conscience de la difculté de distiller un message, dans un monde de surabondance d’images. Ce travail se propose d’introduire une réfexion sur le contexte historique et sur les enjeux sémantiques de l’avènement de ces nouvelles pratiques.