Accueil du site > Technique > Mémoires > Mémoires 2010 > Son 2010 > (In)Audible Still-life ... Une installation mettant en oeuvre la (...)

Mémoire

(In)Audible Still-life ... Une installation mettant en oeuvre la sonification de la décomposition de fruits.

Auteur : Alexis Pawlak - Directeurs de mémoire : Thierry Coduys et Ramutcho Matta

samedi 8 octobre 2011

Partager l'article avec  

Ce mémoire est né du désir de réaliser une installation qui offrirait une traduction sonore de la décomposition de fruits. Il propose alors de lier le son au vivant au sein d’une composition de nature morte. Le point de départ est une réflexion sur quelques aspects esthétiques que nous offrent les natures mortes dans l’art contemporain.

Par la suite, nous nous interrogerons sur la relation entre l’art et le vivant à travers deux exemples, avant d’initier une brève réflexion sur la nature du temps et plus précisément du temps musical. Pour conclure la première partie, nous introduirons la sonification dans le champ artistique. Quels artistes ont utilisé la sonification comme expression plastique et musicale ? Quelles démarches artistiques les ont poussés à utiliser ce procédé d’expression ?

La sonification se définissant comme l’utilisation de sons non vocaux afin de communiquer / interpréter des informations ou des données, la conception de cette sonification pose des problèmes d’acquisition et d’analyse de celles-ci pour aboutir à une traduction dans le domaine sonore. Nous nous intéresserons dans la deuxième partie du mémoire aux différentes approches de conception proposées dans le champ scientifique de cette pratique afin de définir notre méthode.

Enfin, seront exposées les démarches, les différents outils et algorithmes utilisés et les éléments scénographiques de notre travail, étapes qui nous mèneront à la réalisation de notre installation.