Accueil du site > Actualités > Voir, lire et entendre > Livres et revues > Et pourtant ils tournent... de Joëlle Farchy

Et pourtant ils tournent... de Joëlle Farchy

Economie du cinéma à l’ère numérique

vendredi 19 août 2011

Partager l'article avec  

Le regard que porte l’auteur sur l’économie du cinéma à l’ère du numérique met à jour les défis que doit relever l’industrie cinématographie pour que cet art continue à enchanter.

L’ambition de cet ouvrage est de porter un regard d’économiste sur l’industrie particulière du cinéma. Particulière, dans la mesure où, comme toute "industrie culturelle" le cinéma est marqué par les tensions entre l’importance de la phase de création d’un prototype et un processus industriel de fabrication et de diffusion soumis aux mêmes exigences de rentabilité industrielle que n’importe quelle autre activité.

De cette tension "originelle" découlent toute une série de paradoxes économiques autour desquels s’organise la lecture de cet ouvrage. Ces paradoxes sont aujourd’hui exacerbés par de vastes mutations économiques et technologiques qui sont autant de défis que doit relever l’industrie cinématographique.

D’une part, le cinéma ne se limite plus à l’exploitation classique d’un film en salle mais s’intègre comme un élément parmi d’autres d’une large économie de l’audiovisuel mondialisée. D’autre part, le numérique bouleverse de l’amont à l’aval à la fois les stratégies industrielle des acteurs, la consommation des (télé)spectateurs et le financement des oeuvres.

JOËLLE FARCHY est professeur de Sciences de l’information et de la communication, Université Paris 1, Panthéon Sorbonne et chercheur au Centre d’économie de la Sorbonne, Université Paris 1, CNRS. Spécialiste des industries culturelles, elle est l’auteur de nombreux articles et ouvrages notamment Droit d’auteur et copyright, en collaboration avec Françoise Benhamou, La Découverte, 2009.

Voir en ligne : Site de l’INA