Accueil du site > Technique > Mémoires > Mémoires 2009 > Son 2009 > Plasticité du son : une histoire du son dans les arts

Mémoire

Plasticité du son : une histoire du son dans les arts

Mémoire de Kevin Tong (Son 2009) Directeurs de mémoire : Dominique Lambert et Joachim Montessuis

dimanche 4 septembre 2011

Partager l'article avec  

Ce mémoire retrace l’histoire du son dans les arts, de l’avènement des premiers appareils d’enregistrement du son vers la fin du dix-neuvième siècle, jusqu’au développement de l’art sonore.

Il commence par une étude de la poésie phonétique, suivie de réflexions sur l’incorporation progressive de sons du quotidien au sein du contexte musical. Il aborde ensuite des questions diverses, comme l’invention des premiers instruments de musique électronique, les théories de l’avant-garde russe sur le son au cinéma et l’utilisation créative du son optique.

Mais la partie principale de ce mémoire concerne plus spécialement les apports du compositeur John Cage à la musique et aux arts plastiques. Sa méthode compositionnelle, sa philosophie et les implications de son travail sont considérées en détail.

Les chapitres suivants se concentrent sur le développement de la poésie sonore, la naissance des happenings, des environnements et de Fluxus vers la fin des années cinquante, la musique et les installations de La Monte Young, les films et la sculpture de Bruce Nauman, les compositions d’Alvin Lucier et finalement l’avènement de l’art sonore.