Accueil du site > Technique > Mémoires > Mémoires 2009 > Son 2009 > La fiction sonore en multicanal. Contraintes et potentiels du dispositif (...)

Mémoire

La fiction sonore en multicanal. Contraintes et potentiels du dispositif 5.1

Mémoire d’Etienne Haug (Son 2009) - Directeurs de mémoire : Johanna Gampe et Claude Gazeau

samedi 20 août 2011

Partager l'article avec  

Ce travail de mémoire de fin d’études traite de l’évolution de la fiction sonore vers le multicanal grâce au dispositif 5.1, et plus précisément des problèmes techniques auxquels est confronté l’ingénieur du son lors du mixage.

Le 5.1 a en effet été conçu pour soutenir une image frontale et n’est donc pas immédiatement adapté à une manipulation complexe du champ sonore à 360°, ce que l’on pourrait souhaiter dans le cas de la fition sonore. Cinquante ans après les innovations de la stéréophonie classique, le son multicanal offre en effet des possibilités de création inédites et très excitantes dans ce domaine malheureusement sous-exploitées, en partie à cause desdites inadaptations techniques.

Nous allons donc proposer un état des lieux actuel de la fiction sonore et du multicanal pour constater que le moment est propice à une investigation approfondie du sujet. Une étude détaillée du dispositif nous permettra ensuite de mettre clairement en évidence les problèmes se posant à l’ingénieur du son. Ceci nous permettra de proposer des solutions sous forme de recommandations d’une part et d’outils d’optimisation de la spatialisation comme le transaural mixte ou le High Order Ambisonic (HOA) d’autre part. Enfin, nous développerons une réflexion sur la conception des installations de mixage menant à de nouvelles approches ayant pour but d’aborder plus sereinement la spatialisation.

Ceci nous amènera à conclure que loin d’être une impasse, la fiction sonore en multicanal est un vaste champ d’expérimentations qui n’attendqu’à être exploré par des créateurs audacieux.