Accueil du site > Technique > Mémoires > Mémoires 2009 > Son 2009 > Une spatialisation créative du second mouvement du quatuor La jeune fille et (...)

Mémoire

Une spatialisation créative du second mouvement du quatuor La jeune fille et la Mort de Franz Schubert

Mémoire de Delphine Malausséna (Son 2009) - Directeurs de mémoire : Jean-Yves Bosseur et Jean Chateauret

mercredi 7 septembre 2011

Partager l'article avec  

Mon projet de mémoire est la réalisation d’une mise en espace du second mouvement du quatuor à cordes La jeune fille et la Mort de Franz Schubert.

Je souhaite diffuser sur neuf sources disposées sur deux cercles concentriques les voix instrumentales du quatuor, afin de donner une perspective à l’œuvre, y dessiner des reliefs, en d’autres termes en réaliser une interprétation créative pour en révéler l’essence. L’objet de ce travail est donc de suivre le cheminement de pensée qui m’a amenée à réaliser cette « sculpture sonore ».

Le point de départ est une approche historique et sa synthèse des actes de mise en espace de la musique. Quels artistes ont utilisé la dimension spatiale comme élément fondamental de leurs œuvres, et quelles démarches artistiques les ont poussés à exploiter l’espace ? Ensuite, la conception de la sculpture sonore soulève des questions concernant le mode de diffusion utilisé, sa reproductibilité, la notation, l’interprétation, que nous développerons.

Enfin, seront exposées les démarches employées pour effectuer la prise de son, la postproduction et la mise en place de l’installation, étapes qui nous mèneront à la réalisation de notre sculpture sonore.