Accueil du site > Technique > Mémoires > Mémoires 2009 > Son 2009 > La modélisation des connaissances dans le montage son au cinéma

Mémoire

La modélisation des connaissances dans le montage son au cinéma

Mémoire de Jeanne Delplancq (Son 2009) - Directeur de mémoire : Frédéric Changenet et Jean-Pierre Halbwachs

dimanche 31 juillet 2011

Partager l'article avec  

L’arrivée des techniques de montage virtuel, il y a un peu plus de vingt ans, a eu un impact très marqué sur la post-production cinématographique, en termes d’organisation du travail et, dans le domaine particulier du son, de conception de l’écriture sonore du film.

Elle a engendré une nouvelle génération de monteurs, techniciens compétents issus du milieu du son. Cependant, avec l’évolution des outils informatiques on assiste à la disparition de l’association monteur-assistant, qui favorisait jusqu’alors la transmission des savoirs d’une génération à l’autre, dans une pratique de l’ordre du compagnonnage. Ce mémoire, en mettant en oeuvre la méthode MASK issue des travaux effectués par Jean-Louis Ermine dans le cadre de ses recherches sur la gestion des connaissances, se propose d’étudier une solution alternative au compagnonnage, afin de permettre la transmission des connaissances d’un monteur son à un autre.

La méthode de modélisation MASK consiste, à partir de séances d’observation et d’entretiens avec l’expert dont on souhaite recueillir les connaissances (il s’agit en effet d’une étude individuelle), à élaborer des schémas traduisant le plus fidèlement possible ses raisonnements, méthodes et concepts mis en jeu lors de l’exercice de son métier. L’étude, dans ce cas précis, s’est portée sur le recueil des connaissances de Selim Azzazi, monteur son pour le cinéma.

Elle a permis, en partant de modèles généraux sur l’activité du montage son, de réaliser des modèles de plus en plus précis jusqu’à mettre en évidence la conception de l’écriture sonore de Selim Azzazi, ses critères de catégorisation des sons ainsi que les compétences qu’il juge indispensables à l’exercice de cette activité.