Accueil du site > Technique > Mémoires > Mémoires 2009 > Son 2009 > Discrimination spatiale dans une scène sonore complexe diffusée par un (...)

Mémoire

Discrimination spatiale dans une scène sonore complexe diffusée par un système de synthèse de front d’ondes

Mémoire de Raphaël Barani (Son 2009) - Directeur de mémoire : Claude Gazeau, co-directeur de mémoire : Joseph Sanson

vendredi 26 août 2011

Partager l'article avec  

Dans cette étude, nous avons voulu étudier une dimension perceptive, celle de la discrimination spatiale de plusieurs sources d’une scène sonore, dont nous comparons la diffusion par un système WFS, et par un système stéréophonique.

Il s’agit d’un test d’écoute subjectif, pour lequel nous avons pris le parti d’expérimenter des sources complexes, plus que des stimuli de laboratoire, pour s’approcher des conditions réelles d’application d’un système de diffusion. La Wave Field Synthesis (WFS) est un système de diffusion basé sur la reproduction physique du champ sonore. A la différence des technologies perceptives comme la stéréophonie à divers canaux - largement répandue - elle s’approche des conditions acoustiques de diffusion du son.

Si le principe de la synthèse de front d’ondes n’est pas tout récent, les dernières avancées technologiques ont permis une utilisation temps réel qui augmente le champ d’applications de ce type de systèmes. La WFS peut maintenant être employée en situation de concert, d’installations interactives, ou encore dans le domaine de la réalité virtuelle.

Cette recherche tente d’avancer dans la compréhension des avantages que peut présenter un tel système par rapport à une stéréophonie classique.