Accueil du site > Technique > Mémoires > Mémoires 2007 > Photo 2007 > Modification de l’aspect de surface et amélioration de la conservation des (...)

Mémoire

Modification de l’aspect de surface et amélioration de la conservation des tirages à jet d’encre pigmentaire par application d’une couche transparente

Mémoire d’Alice Tremblais (Photo 2007) - Directeurs de mémoire : Jean Paul Gandolfo et Martine Gillet

samedi 2 juillet 2011

Partager l'article avec  

Dans un monde où l’image tend à perdre de sa matérialité et à changer furtivement de surface, les technologies d’impression à jet d’encre pigmentaire se développent et séduisent aussi bien les particuliers que les laboratoires professionnels. Ces produits innovants, générateurs d’intentions dans des champs artistiques multiples et hybrides, enrichissent les galeries et les collections muséales.

Ainsi les acteurs des domaines de la conservation sont-ils amenés à adapter leurs problématiques et à prendre en compte les spécificités de l’élaboration et de la nature des tirages à jet d’encre. Premier élément exposé au regard comme aux effets néfastes de l’extérieur, la surface de l’épreuve détermine en partie la réception et le devenir du visuel.

Ayant pour objectif de trouver des solutions de couchage pour les images numériques pigmentaires, la présente étude s’appuie sur l’histoire des vernis recouvrant les œuvres d’art et composant les photographies. Elle repose également sur les connaissances scientifiques, relatives aux supports papiers et à la couche image, qui permettront d’estimer les phénomènes et enjeux susceptibles de résulter de l’ajout d’une pellicule, de manière immédiate ou au fil du temps. Les expérimentations et les tests de stabilité pratiqués au CRCC (Centre de Recherche sur la Conservation des Collections) ont révélé des comportements variables selon le type de technologie, de supports et de pigments intégrés (monochromes ou couleurs de dernières générations).

Si certaines des modifications générées par les couchages en surface sont préjudiciables, d’autres ouvrent des perspectives encourageantes en cohérence avec les aspirations esthétiques contemporaines. Parmi les produits testés, l’un se distingue, préservant l’aspect mat originel, très prisé par les amateurs de tirages Fine Art, tout en garantissant une protection remarquable aux vieillissements accélérés à la lumière, aux conditionnements en enceintes climatiques et aux tests de dégradations mécaniques.

D’autres couchages, de gélatine particulièrement, modifient l’aspect de surface et diminuent la vulnérabilité à la lumière intense et l’altération matérielle de l’image. Des mesures de brillant et des modélisations de la répartition de la lumière réfléchie en surface des impressions à jet d’encre pigmentaire laissent pressentir les paramètres chimiques et physiques qui modulent la brillance.

Ces considérations transversales incitent à des explorations de formulations nouvelles et à des investigations de précision pour les qualifier et agir sur l’appréciation.