Accueil du site > Technique > Mémoires > Mémoires 2007 > Photo 2007 > Mise en exposition de photographies

Mémoire

Mise en exposition de photographies

Mémoire de Romain Mathieu (Photo 2007) - Directeur du mémoire : Christian Caujolle

dimanche 28 août 2011

Partager l'article avec  

À travers l’histoire de la photographie, nous verrons comment les expositions ont reflété les différentes considérations et les développements dont la photographie a été l’objet depuis son invention. Des reflets qui dépendent de la nature des lieux d’exposition qui par leur statut n’ont pas les même contraintes, ni les même objectifs, ni le même mode de fonctionnement.

Des reflets qui auront des influences diverses sur le public dont l’appropriation de l’exposition va être essentiellement fonction de son rapport à la culture et de sa motivation. Les expositions monographiques, thématiques, collectives et itinérantes sont les principales catégories d’exposition, elles se distinguent par des critères de sélection différents. Dans le contexte actuel, nous avons insisté sur les problèmes que posent la surabondance des images et la généralisation des technologies numériques.

L’acte d’exposer implique aussi une intention de la part des organisateurs dont l’acte de mise en exposition se préparera par un travail d’écriture, de sélection puis de simulation (plans et maquettes). Une « intention constitutive » qui va se transformer progressivement en « intention communicationnelle » . La prise en compte des lieux, des éléments de la scénographie et de l’attitude des visiteurs va permettre de créer un ou des parcours dans l’exposition.

L’exposition est une proposition qui consistera à réaliser la synergie entre la logique de l’intention, une logique spatiale et une logique gestuelle qui se doivent non pas d’imposer leur sens mais plutôt de proposer un point de vue.