Accueil du site > Technique > Mémoires > Mémoires 2007 > Photo 2007 > La juxtaposition de l’Homme et du paysage dans la photographie (...)

Mémoire

La juxtaposition de l’Homme et du paysage dans la photographie contemporaine

Mémoire de Guillaume Bruneton (Photo 2007) - Directeurs de mémoire : Rolan Ménégon et Jean Claude Moineau

samedi 16 juillet 2011

Partager l'article avec  

La représentation en photographie contemporaine de la liaison entre l’Homme et le paysage, mais également le sens que nous pouvons lui attribuer, constituent de vastes questions, toujours actuelles.

Comment procèdent les photographes pour associer dans un même travail, une même série de photographies, une même image, l’humain et son paysage ? Comment sortir d’un système de représentation de l’Homme in situ ? Quel est le sens qui est produit par ces travaux ? Telles sont les questions auxquelles nous tenterons de proposer une réponse. Dans ce but de nous avons pris le parti d’étudier le sens et les différentes juxtapositions de la figure humaine et du paysage dans le champ particulier de l’art qu’est la photographie contemporaine.

Afin d’avoir une étude structurée, nous organisons ici notre réflexion selon les approches formelles de différents artistes. Pour cela, nous considérons les « opérateurs de juxtaposition » qu’ils emploient à savoir : l’Homme devant le paysage, puis dans le paysage pour continuer avec les représentations physiquement juxtaposées de l’un et de l’autre, et finir avec l’Homme placé hors champ. Ici, nous explorons la production photographique contemporaine, pour entreprendre de déceler les différentes solutions à cette représentation problématique de l’Homme et du paysage, tout en en extrayant le sens.

Soulignons qu’afin de proposer une étude qui se veuille pertinente, nous prenons soin de nous confronter à un corpus justifié, sans souci d’exhaustivité, et dont l’éclectisme se veut cohérent. Loin de toute évidence préalable, dans ces mises en images de la cohabitation de l’Homme et du paysage, nous distinguons, une multitude de thématiques. Pour en présenter quelques unes, nous citerons une remise en question de la notion de portrait, une réactualisation de notre rapport à la nature, un développement de thématiques féministes, ou encore une prise de conscience de la place de l’Homme dans la cité…

C’est cette profusion de thématiques qui, s’il est nécessaire de le justifier, renforce la pertinence de notre étude dans le sens ou la représentation de L’Homme et du paysage anime les travaux photographiques les plus récents, les plus variés, et suscite une constellation de réflexions.