Accueil du site > Technique > Mémoires > Mémoires 2007 > Cinéma 2007 > Le mode "film" des caméras numériques

Mémoire

Le mode "film" des caméras numériques

Mémoire de Karine Aulnette (Ciné 2007) - Directeur de mémoire : Tony Gauthier

jeudi 21 juillet 2011

Partager l'article avec  

Exposer pour la HD ou une autre vidéo numérique (...) a à peu près les mêmes contraintes de latitude et d’exposition que la pellicule inversible : problèmes avec les hautes lumières et dans les zones d’ombre. (...) C’est comme si on exposait un positif, ou en d’autres termes une diapositive.
Ricardo Aronovich, Exposer une histoire (éditions Dujarric 2003)

Le chef opérateur Ricardo Aronovich dénonçait dans ces termes l’une des contraintes que subissent les chefs opérateurs depuis l’avènement de la captation numérique au cinéma : le manque cruel de latitude d’exposition des caméras utilisées.

Pour comparer prises de vue argentique et numérique, on avait l’habitude de se cristalliser sur des questions de définition d’image. Mais la latitude d’exposition n’était-elle pas un paramètre non moins important ? Allait-on assister avec l’avènement de la captation numérique au cinéma à un retour en arrière en terme de latitude d’exposition.