Accueil du site > Technique > Mémoires > Mémoires 2006 > Son 2006 > Etude sur la directive optimale des enceintes placées en configuration 5.1 (...)

Mémoire

Etude sur la directive optimale des enceintes placées en configuration 5.1 dans le but d’un élargissement de la zone d’écoute

Mémoire de Julien Bassères (Son 2006) - Directeurs de mémoire : Laurent Givernaud (Dir mémoire), Patrick Thévenot (Dir externe)

dimanche 19 juin 2011

Partager l'article avec  

Le 5.1 se caractérise par un élargissement du rendu spatial et une immersion totale de l’auditeur. Malgré tout, la localisation reste très instable et dépend de la place de l’auditeur : plus on s’approche de l’une des enceintes plus les sons semblent provenir de celle-ci malgré le codage en amont.

La zone d’écoute optimale en est donc limitée au centre du cercle où sont situées les enceintes. Alors, comment élargir cette zone d’écoute ? Une proposition assez originale consiste en une optimisation des directivités dans le but d’une compensation du déplacement de l’auditeur. Ainsi, en convergeant les enceintes devant ce centre idéal, il est possible de rattraper tout écartement de l’auditeur par une différence d’intensité entre chaque paire d’enceinte. On améliore, de fait, la localisation quelque soit la position sur la zone d’écoute élargie.

Cette étude se propose donc de déterminer les directivités appropriées pour chaque enceinte, la zone d’écoute que l’on arrive à obtenir et de définir les limites de cette méthode.